Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

(SUITE) MESSAGE AUX VALEURS SURES DU DJOLOF ET DE LA CASAMANCE

Posté par: LE THIEDO| Jeudi 04 avril, 2013 11:40  | Consulté 5723 fois  |  3 Réactions  |   

La phase Senghorienne avec sa politique du dialogue avec la carotte et le bâton: C'est à partir de ce moment qu'on a appris aux Sénégalais à se mentir entre eux, et aussi le début des frustrations car à cette époque le leitmotiv de la RIAC était sans équivoque: "Ne jamais nommer à un poste-clé quelqu'un dont on peut faire l'éloge des ancêtres", semant ainsi la zizanie, la suspicion et la méfiance parmi les valeurs sûres de la patrie qui, pourtant étaient de vrais républicains. Aussi disparaitront-elles de la république après juste le temps d'une vie active, soit 25 à 30 ans, et leurs enfants seront écrasés au bas de l'échelle sociale. Et l'école est passée par là. Car, si certains sont étouffés dans leur coquille, les uns sont découragés en cours de route juste après leurs premiers balbutiements, et les autres plus tenaces et plus coriaces ne seront acceptés qu'après maintes humiliations. C'est ainsi que là où on devait avoir un général preux et patriote, on en fait un psycholoco ou un socioloco ou un philodoff; là où on devait avoir un bon fabricant de djembés, on en fait un grand quelqu'un avec les honneurs et la distinction usurpés: et là où on devait avoir un sage pertinent, on a un hypocrite majeur et menteur invétéré.

Plus une négativ'action qu'une discrimination positive. Et cela dura vingt (20) ans.

 

 

La phase Diouffiène avec son maître slogan: "Ce que tu refuses, dix (10) de tes pairs l'accepteraient avec joie", en toute connaissance de cause car le sang ne ment pas.

Ce fut le début de coquinisation de la république-banania avec ses détournements massifs de deniers publics, ses crimes non résolus, l'emballement de la négativ'action et le haro sur la république-banania par de sinistres individus aux desseins bien dissimulés mais très clairs pour peu qu'on ait un tant soit peu d'entendement. L'on se rappelle des nombreux comités de soutien à l'action du Président Abdou Diouf (COSAPAD) et le début d'un multipartisme qui évoluera sans nul doute dans le mauvais sens, plus pour distraire et divertir le peuple que pour son véritable bien.

C'est pendant cette période que l'on assista au crime crapuleux politique, le plus odieux de tous les temps, pour lequel le plus vil mensonge d'état fut servi au peuple pour on ne sait quelle raison! Certainement la toute puissance des obédiences occultes qui foisonnent dans ce pays! Aussi, l'indemnisation de cette mort brutale,suivie de la loi Ezzan, ne devrait ni surprendre, encore moins entraîner la cacophonie corolaire. N'étaient-ils pas tous complices? État brigand, justice lâche et pourrie, et politiciens véreux sans éthique. Ainsi, c'était un évènement malheureux banal et personne n'était responsable! Ou l'encanaillement de la république-banania avec la complicité de la France, face à un peuple qui pourtant réclamait justice. Rien n'y fera. En lieu et place, une véritable comédie judiciaire lui avait été servie. La suite restera toujours cocasse. L'Arnaque de la Conscience et de la Mentalité des peuples fera le reste car le despotisme, la corruption et la gabegie croissants d'un système dictatorial excèderont plus tard un peuple surmanipulé aboutissant au départ prématuré (?) du Président Abdou Diouf, sous l'égide d'une France invisible qui le récompensera rapidement par la Présidence de la Francophonie.

Seulement, il n'y avait rien de démocratique dans la transition de l'an 2000, entre un homme qui avait tout à perdre en s'agrippant au pouvoir et un homme qui était prêt à mettre le pays à feu et à sang sous le prétexte d'un hypothétique tripatouillage électoral. Oh Peuple! Quand te réveilleras-tu? 20ans encore!

 

  La phase Wadienne ou de l'Alternance à la transparence opaque qui, en fait est le peaufinement des deux systèmes précédents, royalement servie sur des plats en or massif après une douce transition (?)Pouvait-il en être autrement (?) sur fond de deal politikchien sur le dos des peuples surmanipulés et tenus dans l'ignorance totale. Le scrutin dit "universel", une des pires infamies qu'on ait transplantée en Afrique, y est passé. Toujours est-il que le nouveau Représentant Indigène de l'Administration Coloniale suscitait beaucoup d'engouement, d'espoirs et de rêves pour les peuples manipulés qui étaient très loin de se douter que le pire était à venir, entre gabegie, violences d'état tous azimuts, je-m'en-foutisme et ma-teï institutionnalisés, aggravation aigue de la négativ'action avec inversion accrue des rôles étendue à tout le territoire sénégalais, au vu et au su des populations divisées et snobées au nom de la république, avec intimidation à la clé. Où tout cela risque-t-il de nous mener? Qui vivra verra!

Le visionnaire et patriote Lamine Coura Gueye avait très tôt prévenu la nation devant la dangerosité du système discriminatoire mis en place dans ce pays dans le cadre d'un vaste Complot contre les Peuples, notamment contre les valeurs pures et sûres de ce pays. Que ce qu'il redoutait soit réalisé quarante (40) ans plus tard et que le système mis en place décide de le commémorer, relève plus d'un snobisme mal placé que du respect de la grandeur de cet éminent visionnaire plus que patriote.

En effet, s'il faut trois (3) anonymes, deux (2) apatrides, trois (3) synonymes, et deux (2) homonymes pour faire une république-bananière, il en faudrait beaucoup plus que ceux-là pour un vrai et réel patriotisme..

Loin de moi toute idée et/ou tout sentiment de racisme, de xénophobie, d'ethnophobie, de castophobie et/ou de toutes autres phobies complexes non encore définies mais le sentiment qu'on nous prend pour des cons après s'être joué de nos pères, avoir trompé nos grands-parents et menti à nos ancêtres a pris le dessus sur tout bémol qui aurait pu bénéficier aux différents systèmes-cons mis en place dans ce pays depuis cent-quinze (115) ans avec leur emballement frénétique de ces cinquante (50) dernières années qui a fini par transformer des terres des Hommes d'Honneur Intègres en une terre de basse abjection et de pourriture dominée par la corruption, la magouille, le clientélisme, le dilettantisme et le larbinisme, la lâcheté et l'Excellence de l'Incompétence, tous résultats de la discrimination sociale fondée sur la Roture et la Caste prônée dans ce pays par la négativ'action des valeurs sûres et l'inversion des rôles.

 

La phase sallène nous empoisonne la vie à cause de son inaptocratie! une 2ème alternance démocratique qui nous est fatale car conduisant au chaos et dont nous n'avions pas besoin d'en subir l'épreuve! (à lire dans lettre à mes peuples du djoloff et de la casamance: entre faux-prophètes, ...)

MA QUESTION EST LA SUIVANTE :

DES HOMMES D'HONNEUR INTÈGRES DU DJOLOFF ET DE LA CASAMANCE, ILS VOUS ONT MENTI, TROMPÉ ET SE SONT JOUÉS DE VOUS PENDANT TROP LONGTEMPS, PENDANT COMBIEN DE TEMPS ENCORE LES LAISSEREZ-VOUS  VOUS DÉSABUSER?

Je ne saurais terminer mon appel sans attirer votre attente sur un détail simple qui montre Oh! combien ils vous prennent pour des cons! Un calcul simple que tout élève de CM peut faire et comprendre qu'il a toujours été dirigé par de louches individus.

1Milliard (1000 000 000), c'est l'équivalent d'une économie de 3 Millions/mois pendant 27 ans 10 mois arrondis! ( 3 millions x 12 = 36 Millions annuels X 27 ans + 10 mois = 1milliard 2 millions) ou plus précisément: 1 Milliard = 3 millions x 12mois x 27 ans + 9mois + 10 jours.
Jusqu’à présent, tous les milliardaires déclarés de ce pays sont des fonctionnaires de l'état du Sénégal doublés de politicien véreux et sans éthique ni vergogne. Qui parmi parmi tous ces gens a pu bénéficié d'un salaire qui lui permette cette économie si durable, en sachant que la gabegie et les détournements massifs ont commencé dans ce pays dans les années 1985 sous l'égide du Président Abdou Diouf.
Alors que l'on se déclare multimilliardaire en un rien de temps ne doit pas être une situation enviable quand on connaît la longévité d'un ministre ou d'un président dans ce pays qui a nettement reculé par rapport à ses homologues pour devenir un Pays Pauvre Très Endetté (PPTE) ou s'est-on joué tout simplement des organisations internationales pour servir des goinfres?

 L'auteur  le thiedo
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés:
Commentaires: (3)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Anonyme on April 6, 2013 (15:08 PM) 0 FansN°:1
votre article est pertinent. vous avez dit la verite. personne ne reagie a votre article car la manipulation dont vous parlez est tellement profonde que les senegalais ne peuvent pas comprendre votre message. nous sommes un peuple manipule a outrance.
VIVE LA CASAMANCE on April 6, 2013 (18:07 PM) 0 FansN°:2
LA CASAMANCE A VITE COMPRIE CE SYSTEME DE MANUPULATION AU SENEGAL ET SURTOUT EN CASAMANCE OU LES CASAMANçAIS SE VOIENT PLUS FRUSTRE CAUSE POUR LAQUELLE,NOUS CASAMANçAIS DISONT NON AU SENEGAL ET VIVE LA CASAMANCE ET VERRA TRES BIENTOT CETTE INDEPENDANCE TANT PLEURE POUR TOUTE LA CASAMANCE QUI S ETEND EN TOUTES SES,DU MALI,SENEGAL,GAMBIE,GUINEE KONACRIE ET BISAU.
VIVE LA CASAMANCE on April 6, 2013 (18:08 PM) 0 FansN°:3
VIVE LA CASAMANCE.

Ajouter un commentaire

 
 
le thiedo
Blog crée le 20/01/2013 Visité 111852 fois 141 Articles 3871 Commentaires 19 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires